Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette fouque – site hommage

Antoinette Fouque, du MLF à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Antoinette Fouque (Profil de Antoinette Fouque : antoinettefouque-hommage.com) quitte le Mouvement de libération des femmes lors de son départ aux USA au début des années 80. Le MLF, à cette époque sujet de querelles internes, a de moins en moins d'adhérentes. Cette militante s’est battue toute sa vie pour que le droit des femmes avance. Cette théoricienne du féminisme figure parmi les militantes qui ont créé le MLF, Mouvement de libération des femmes). En 1989, lorsqu'elle revient du pays de l'Oncle Sam, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

De son enfance passée dans un quartier populaire, Antoinette Fouque conservera toute son existence un ancrage politique marqué à gauche. Elle perçoit les problèmes qu’une femme rencontre quand elle assume ses rôles de mère et d’épouse tout en exerçant une profession en parallèle lorsqu'elle donne naissance à son premier enfant en 1964. C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour C'est à Marseille qu'elle passe une enfance sereine.

Son engagement politique

Antoinette Fouque est députée au parlement de Strasbourg entre 1994 et 1999, après avoir fait campagne sur la liste MRG (Mouvement des Radicaux de Gauche). Antoinette Fouque fonde l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion des deux cents ans de la révolution française. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie combat pour juguler la montée des extrémismes identitairescar les droits des femmes se trouvent encore en danger à l'heure actuelle. L'égalité est un thème central du mouvement.

En parallèle à à sa profession d’enseignante, Antoinette Fouque collabore avec deux maisons d'édition. Vous ne le saviez sûrement pas, mais elle est la créatrice du cercle appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, la jeune femme décroche un Diplôme d'études approfondies (DEA). C’est au cours de cette période qu’elle fréquente Monique Wittig, théoricienne féministe. Antoinette Fouque fait la connaissance de Jacques Lacan, réputé psychanalyste dans les années 60.

Antoinette Fouque s'exprime au siège des Nations Unies comme dans le monde entier pour promouvoir les droits des femmes. Elle a pris part à toutes les luttes féministes. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en luttes comme la Kurde Leyla Zana et la Bangladaise Taslima Nasreen.

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque invente le nom "féminologie", puisqu'elle nourrit une véritable détestation pour les noms en "-isme" qui renvoient à une théorie. Bien sûr, l'auteure a collaboré à différents ouvrages collectifs et à de multiples débats. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013, il rend hommage à toutes celles qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Antoinette Fouque n'est pas en phase avec la notion du 2e sexe décrit par Simone de Beauvoir.

Articles